03-12-18 LA QUESTION RELATIVE A LA TAXE DE CIRCULATION DES VÉHICULES A MOTEUR « VIGNETTE » A ÉTÉ ABORDÉE

Déc 07, 2018
03-12-18 LA QUESTION RELATIVE A LA TAXE DE CIRCULATION DES VÉHICULES A MOTEUR « VIGNETTE » A ÉTÉ ABORDÉE

Le ministre des Finances et du Budget Henri-Marie Dondra a présidé, ce lundi 3 décembre 2018, dans la salle de conférences de son département, la réunion de cabinet au cours de laquelle, la question de la taxe de circulationdes véhicules à moteur communément appelée « vignette » était au centre d’échanges.

Après avoir évoqué certains points concernant l’exécution des dépenses inscrits au budget de l’Etat, le ministre des Finances et du Budget a abordé la question relative à la taxe de circulation des véhicules à moteur communément appelée « vignette », mise en vente par la direction généraledes Impôts et des Domaines, depuis le 26 juin de cette année .

L’article 20 de loi de finances pour l’exercice 2018 a rétabli et modifié les dispositions relatives à cette taxe qui n’est qu’une étiquette portant l’estampille de l’Etat et certifiant le paiement de ladite taxe.

Sont imposables à cette taxe, tous les véhicules à moteur affectés au transport des personnes et des marchandises en circulation en République Centrafricaine, à l’exception des véhicules appartenant à l’Etat, aux Ambassades et Organisations Internationales, aux communes et à destouristes de passage en République centrafricaine. Les motocyclettes sont également concernées par le paiement de cette taxe.

Ayant constaté un déficit de communication autour de cette question, le ministre Dondra a instruit la direction générale des Impôts et Domaines de mettre une stratégie de communication en place en vue d’informer le public concerné.