LA BDEAC RÉAFFIRME SA VOLONTÉ D’ACCOMPAGNER L’ETAT CENTRAFRICAIN

Fév 14, 2018
LA BDEAC RÉAFFIRME SA VOLONTÉ D’ACCOMPAGNER L’ETAT CENTRAFRICAIN

LA BDEAC RÉAFFIRME SA VOLONTÉ D’ACCOMPAGNER L’ETAT CENTRAFRICAIN

 

Le nouveau représentant résident de la Banque de Développement de l’Afrique Centrale (BDEAC), M. Ranodji  MIAROM, est reçu en audience ce matin du 14 février par le ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie DONDRA. Les deux personnalités ont échangé sur le financement d’un certain nombre des projets de développement économique et social  en Centrafrique.

Voici l’impression à chaud de M. Ranodji MIAROM au sortir de l’audience: « je suis venu rencontrer le ministre des Finances et du Budget pour échanger avec lui sur le partenariat entre la BDEAC et l’Etat centrafricain. J’ai échangé avec lui également sur l’ensemble des projets en cours et les projets à venir. Le président de la BDEAC m’a expressément demandé de réaffirmer la volonté de la Banque d’accompagner l’Etat CENTRAFRICAIN dans son développement économique et social. Nous sommes là pour financer les projets aussi bien du secteur public que du secteur privé. Nous entendons manifester cette volonté au quotidien auprès des autorités du Pays ».

Madame Evelyne LOUDEGUE, chargée de mission Banques et institutions Financières internationales, a assisté à ces échanges. Elle a apporté des précisions sur un certain nombre des projets qui sont en cours de financement ou déjà financés par la BDEAC. Il s’agit de l’aménagement de l’avenue Idriss DEBY, et de la clôture de l’aéroport Bangui M’Poko. Récemment, cette institution bancaire sous-régionale a fait don des camions et autres équipements à  la mairie des Bangui en vue de participer à l’assainissement de la capitale Centrafricaine. 

Ces échanges entre le ministre DONDRA et  le nouveau représentant résident de la BDEAC rentrent dans la droite ligne de la vision du Chef de l’Etat et du gouvernement CENTRFRICAIN axée sur les investissements.