Presse-Archives

DES RESULTATS MEILLEURS QUE PREVUS : LES PERFORMANCES DES RÉGIES FINANCIÈRES PASSÉES AU PEIGNE FIN PAR LA RÉUNION MENSUELLE DU COMITÉ DE TRÉSORERIE

Sep 22, 2017
DES RESULTATS MEILLEURS QUE PREVUS : LES PERFORMANCES DES RÉGIES FINANCIÈRES PASSÉES AU PEIGNE FIN PAR LA RÉUNION MENSUELLE DU COMITÉ DE TRÉSORERIE

Le ministre des Finances et du Budget a présidé ce mercredi 20 Septembre, dans la salle de conférence dudit ministère, la réunion mensuelle du comité de trésorerie. Cette réunion s’est déroulée en présence de tous les Partenaires Technique et financiers.  

 

Après l’adoption du rapport de la précédente réunion, présenté par Patrick Lévy Nanguiade, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique qui assume le rôle du rapporteur, le ministre Henri-Marie Dondra a abordé les différents points inscrits à l’ordre du jour. La question de la performance des régies financières a occupé une place importante au cours des débats.

 

Le rapport sur l’exécution du plan de trésorerie à la fin du mois d’Août 2017, montre que les recettes cash cumulées, hors prélèvement sur salaires, enregistrées au trésor, s’établit à 59,8 milliards de francs CFA par rapport à un objectif de 61,6 milliards de francs CFA. Soit un écart de 1,8 milliards de francs CFA. Cet écart se justifie en partie par la non-prise en charge dans les délais requis par le Trésor Public des recettes des provinces et du bureau de Douala. Il faut ajouter à cela la partie des menues recettes recouvrées par les régisseurs de certains départements ministériels. Leur prise en compte couvre largement l’écart. En conséquence, les encaissements cumulés à la fin du mois d’Août devraient se situer à 64,5 milliards de francs CFA, soit un excédent de 2,9 milliards de francs CFA, et 69,3 milliards de francs CFA avec les prélèvements sur salaires.

 

Les dépenses d’investissement ont été aussi au centre des débats. Le ministre des finances a fait savoir que cette préoccupation des partenaires est aussi celle du gouvernement. Les participants à cette réunion ont souhaité par ailleurs que toutes les dépenses d’investissements soient, dorénavant, prises en compte dans le budget national.

 

Notons que la réunion mensuelle de trésorerie est un cadre qui permet aux partenaires techniques et financiers, aux cadres du ministère des Finances et du Budget et ceux du ministère de l’Economie,du Plan et de la coopération d’analyser etd’évaluer les performances des régies financières par rapport aux repères fixés. Cela permet de prendre des mesures correctives pour améliorer les recettes, les dépenses et la gestion de la trésorerie et du budget.