Communications

LA SITUATION MACROÉCONOMIQUE DE LA RCA SOUS LE SCANNER DES EXPERTS DU FMI ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT

Nov 05, 2018
LA SITUATION MACROÉCONOMIQUE DE LA RCA SOUS LE SCANNER DES EXPERTS DU FMI ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT

La question de la croissance, de l’emploi et de la réduction de la pauvreté était au menu d’un séminaire gouvernemental, organisé, ce lundi 5 novembre, dans la salle de conférence de la BEAC, par la mission du Fonds Monétaire International (FMI) en séjour à Bangui. Présidé par Henri-Marie Dondra, ministre des finances et du budget, gouverneur du FMI, ce séminaire qui a enregistré la participation de 12 membres du gouvernement, a été l’occasion pour les experts du FMI de faire un zoom sur la situation macroéconomique de la République Centrafricaine et les défis à relever. 

De l’avis des experts du FMI, l’économie centrafricaine reste peu compétitive en raison d’un climat des affaires couteux et risqué d’où nécessité d’œuvrer à l’amélioration de la situation sécuritaire et du climat des affaires. « Un développement très  diversifié  de l’économie qui sera la seule condition pour apporter plus de revenus, plus d’emplois à une population qui en a besoin. Il ya déjà eu des progrès  très importants  qui sont déjà accomplis depuis la fin de la crise, mais la route reste longue », concède Joël Toujas-Bernaté, chef de la mission du FMI.     

« Cette rencontre a permis à mes collègues de palper les réalités des travaux des revues du programme économique et financier du gouvernement soutenu par la Facilité Elargie de Crédit du FMI », déclare l’argentier national Henri-Marie Dondra. Cet espace d’échange a donné lieu à des discussions très fructueuses sur certains enjeux de l’économie centrafricaine. Les différentes recommandations issues des travaux de ce séminaire vont permettre de corriger les faiblesses liées au système fiscal centrafricain, de diversifier l’économie, de promouvoir la transparence et la bonne gouvernance, de développer les infrastructures de base, enfin de renforcer la sécurité et de consolider la paix.

Ce séminaire qui se situe dans le cadre de la 5e revue du programme économique et financier du gouvernement est l’un des éléments du dispositif du FMI permettant la mise en œuvre des différentes réformes en vue de booster l’économie centrafricaine. Nous osons croire que les résultats de cette 5e revue seront concluants pour le bonheur du Peuple centrafricain.