Communications

UMAC : LA RCA EST REPRÉSENTÉE PAR LE DUO MINISTÉRIEL DONDRA-MOLOUA A LA RÉUNION DU COMITÉ MINISTÉRIEL

Déc 21, 2018
UMAC : LA RCA EST REPRÉSENTÉE PAR LE DUO MINISTÉRIEL  DONDRA-MOLOUA A LA RÉUNION DU COMITÉ MINISTÉRIEL

UMAC : LA RCA EST REPRÉSENTÉE PAR LE DUO MINISTÉRIEL  DONDRA-MOLOUA A LA RÉUNION DU COMITÉ MINISTÉRIEL

La session ordinaire du Comité ministériel de l'Union Monétaire de l'Afrique Centrale (UMAC) s'est déroulée, ce vendredi 21 décembre au siège de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC), à Yaoundé, sous la présidence du ministre de l'Économie du Gabon, Jean-Marie Ogandaga, en présence des ministres chargés de l'Économie et des Finances des pays de la CEMAC. La RCA est représentée à ce haut rendez-vous économique et financier par le ministre des finances et budget Henri-Marie Dondra et celui de l’économie Félix Moloua.

Après Paris, où il a signé une convention permettant l’acquisition du logiciel SIMBA en faveur de la modernisation de la gestion des finances publiques, le gardien du cordon des bourses de la République Centrafricaine a foulé le sol camerounais dans la nuit du 20 décembre, en vue de prendre part, primo, à la réunion ordinaire du Comité Ministériel de l’UMAC, secundo, à la septième session ordinaire du Comité de Pilotage du Programme des Réformes Economiques et Financières de la CEMAC (PREF-CEMAC). Il a retrouvé sur place, son homologue de l’économie avec lequel, ils ont défendu la position de la république centrafricaine.

Ces éminents membres du gouvernement centrafricain, ainsi que leurs pairs de l’Afrique centrale ont planché, ce 21 décembre, sur des sujets phares, à savoir la situation économique et financière, la situation des réserves de change, le déroulement des programmes économiques et financiers dans les pays de la sous-région. Ces thématiques ont constitué l’essence des points inscrits à l’ordre du jour de la réunion ordinaire de ce comité ministériel.  

Cette rencontre de haut niveau, faut-il le rappeler, est un véritable baromètre économique et financier de l’espace CEMAC. Les ministres de l’économie et des finances dudit espace ont diagnostiqué la santé économique, monétaire et financière de la zone, et ils ont aussi décidé du type de thérapie à appliquer pour que cette santé soit bonne pour le bien des populations. La RCA quant à elle, se trouve d’emblée dans une bonne posture avec l’approbation par le conseil d’administration du FMI de sa 5e revue du programme économique et financier, appuyé par la Facilité Elargie de Crédit. D’ailleurs, ce n’est plus un secret de polichinelle : « La  Centrafrique est l’un des meilleurs élèves du FMI ». Félicitation au Président de la République qui a su choisir l’homme qu’il faut pour tenir le cordon des bourses du pays de zo kwo zo.