Communications

LE MINISTRE DES FINANCES ET DU BUDGET HENRI-MARIE DONDRA LANCE OFFICIELLEMENT LE PROJET PASM-RCA  

Fév 22, 2019
LE MINISTRE DES FINANCES ET DU BUDGET HENRI-MARIE DONDRA LANCE OFFICIELLEMENT LE PROJET PASM-RCA  

La cérémonie du lancement officiel du programme d’Appui au Secteur de la Microfinance en République Centrafricaine (PASM-RCA) a eu lieu ce vendredi, 22 février dans la salle de banquet de l’hôtel Oubangui. Placée sous la présidence du ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra, assisté de son collègue de l’économie du plan et de la coopération Félix Moloua cette cérémonie a enregistré la présence de l’ambassadrice cheffe de la délégation de l’Union Européenne Samuela Isopi et des partenaires du secteur de la micro finance en Centrafrique.

Selon son Excellence Samuelo Isopi, le programme d’Appui au Secteur de la Microfinance en République Centrafricaine, doté d’un budget de 3.2 millions d’euros, a pour l’objectif d’assurer la disponibilité des services financiers de base aux entreprises et à la population centrafricaine, et de contribuer au renforcement des capacités des principaux acteurs du secteur de la microfinance en RCA.

« Oui, le fait que les Centrafricaines et les Centrafricains arrivent encore à épargner dans un contexte si fragile, à faire des sacrifices en vue d’un petit investissement futur, est un élément très important que nous devons saluer et encourager. Le moteur de l’investissement nécessaire à une croissance économique durable, l’objectif ultime du RCPCA, doit aussi passer par la mobilisation de l’épargne intérieure, qui existe, qui doit être promu et facilité même à petite échelle » a encore martelé la cheffe de la délégation de l’Union Européenne.

Le ministre Dondra a quant à lui, affirmé que cette initiative cadre bien avec les préoccupations du gouvernement centrafricain contenues dans le Plan National de Relèvement Economique autour duquel sont mobilisés les partenaires techniques et financiers de la RCA. Il a remercié l’Union Européenne au nom du gouvernement que dirige le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji, qui à travers le fonds Beku finance ce projet. La RCA doit s’inspirer des exemples des autres pays ayant fait preuve de succès en la matière en vue de faire de la microfinance le fer de lance de l’économie centrafricaine.