Communications

SIXIÈME REVUE DE LA FEC: DÉMARRAGE DES TRAVAUX

Avr 24, 2019
SIXIÈME REVUE DE LA FEC: DÉMARRAGE DES TRAVAUX

Arrivée hier, mardi 23 avril par le vol Air France, la mission du FMI, conduite par Edouard Martin a été reçue ce matin, 24 avril par le ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra. Les deux parties ont échangé  sur l’agenda du programme et certains aspects clef de cette mission qui seront discutés.

A l’entame de la réunion, le ministre Dondra a planté le décor, en faisant unerétrospective sur les réunions de printemps du FMI qui se sont tenues du 12 au 14 avrilà Washington, réunions auxquelles, le président de la République Professeur Faustin Archange Touadéraa pris part. Examinant les réformes en cours et les différents repères du programme, le ministre Dondra a insisté sur la recherche du financement pour la mise en œuvre de l’accord de Khartoum, car selon lui, il faut faire de cet accord le socle de l’économie centrafricaine. Au fait, le redéploiement de l’autorité de l’Etat pourrait permettre aux régies financières de collecter les recettes là où elles ne pouvaient pas le faire.

L’achèvement du programme conclu avec le FMI dans le cadre de la FEC permet d’apprécier les efforts consentis par le gouvernement, plus précisément par le ministère des finances et du budget en vue d’assainir les finances publiques. Dans la sous-région de la CEMAC, la RCA est le seul pays pour le moment qui est arrivé à ce niveau du programme et pourrait valablement commencer un autre avec le FMI. C’est ce que les Anglo-saxons aiment à qualifier de ‘’role model ’’.

 

Below, is the English translation

 

KICK OFF OF THE WORKS PERTAINING TO THE  SIXTH AND LAST REVIEW OF THE  GOVERNMENT’S  ECONOMICAND  FINANCIAL PROGRAMBACKED BY THE EXTENTED CREDIT  FACILITY (ECF) FROM THE IMF

 

A  mission from the IMF thatarrivedyesterday in Bangui,led by Mr. Edouard Martin has met thismorning,WednesdayApril 24  with the ministerof  finance and budget Henri-Marie Dondra. The twosidestalked about the   agenda of the   programand someparamount aspects of itthatwillbetackled in the course of the mission.

 

At the start of the meeting, the ministerDondrawouldlike to remember the participants about the IMF’sspring meetings thattook placefrom 12 to 14 April in Washington, meetings in which the presidentof the Republic,Professor Faustin Archange Touadéraparticipated. Examining the ongoingreformsand the diverse indicators for the program, the ministerDondraputs an emphasisupon how to seek the financialresources for the implementation of the Khartoum’s accord, for, according to him,one shouldgetthis, as the base of the CAR’seconomy. In effect,the redeploymentof state couldenable the financial administrations to collectincomeswhereitwas not possible.

It’sworthnotingthat the completion of the arrangement with the IMF under the ECFallows to gauge the  efforts made by the CAR’sgovernment, more especially by the ministry  of financeand  budget in orderto streamline the state money.Within the  CEMACsubregion, the CAR  isplayingat the moment, the  role model  by reachingsuch a level of  programwith the IMF and  couldstartdealingwithanother onewith the Fund.