Communications

LE MINISTÈRE DES FINANCES ORGANISE UN SÉMINAIRE SUR LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES EN RCA

Jui 17, 2019
LE MINISTÈRE DES FINANCES ORGANISE UN SÉMINAIRE SUR LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES EN RCA

L’amphithéâtre du complexe Galaxy a servi de cadre pour un séminaire organisé par le ministère des finances et du budget, ce mercredi 12 juin, sur le thème « la réforme des finances publiques en RCA ». Financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par l’Expertise France via le projet TBSI, ce séminaire est l’occasion de faire un point sur les réformes menées au sein du ministère relative à la gestion des finances publiques.

Une centaine de participants venus des institutions de la République, de l’Assemblée nationale et des ministères sectoriels ont pris part activement à ce séminaire dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra, assisté de l’Ambassadrice de l’Union Européenne, Samuella Isopi, en présence des partenaires techniques et financiers, notamment le Fonds Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD), pour ne citer que ceux-là.

 

A en croire, le ministre des finances, dans son discours de circonstance, beaucoup de chantiers ont vu le jour. Il s’agit entre autres de la mise en place de la plateforme dédiée à la saisie des engagements de dépenses par les sectoriels, la nomination des contrôleurs financiers auprès de certains ministères sectoriels, la transposition des directives CEMAC, suivie de la promulgation de la Loi Organique sur les lois de finances (LOLF) en 2018, et de la signature des décrets d’application en 2019, la mise en place du code de transparence dans la gestion des finances publiques. 

 

Aussi, convient-il d’ajouter que le ministère des finances et du budget a pu faire l’audit des différentes créances des banques auprès de l’Etat, gagner le pari du paiement de salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat à terme échu, initier la mensualisation des paiements des pensions, aborder avec succès les cinq  revues du programme avec FMI, et en passe de remporter la sixième et dernière revue.

La numérisation de la collecte des recettes domestiques, notamment les recettes fiscales, est devenue un impératif du ministère des finances et du budget. Dans cette perspective, l’Union Européenne montre sa bonne volonté à accompagner les régies financières à atteindre cet objectif dans sa posture de partenaire clé dudit  ministère, a confirmé l’Ambassadrice de l’Union Européenne, Samuella Isopi, dans son discours à l’ouverture du séminaire.

A l’occasion, le ministre Dondra a remercié l’Union Européenne pour son soutien continu qui se concrétise dans l’organisation de ce séminaire. Il a également félicité au passage  le projet TBSI et l’Expertise France à travers lesquels l‘organisation de cet évènement important pour l’administration centrafricaine a été possible.

Ainsi, convient-il de rappeler que le ministère des finances agit dans le cadre des directives de la CEMAC, adoptées en 2011 par l’ensemble des pays de la zone d’Afrique centrale. Lesquelles directives fixent véritablement le cap à suivre.