Communications

LE MINISTRE DONDRA PRÉSIDE LE LANCEMENT OFFICIEL DES TRAVAUX DE PRÉPARATION DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2020

Juil 19, 2019
LE MINISTRE DONDRA PRÉSIDE LE LANCEMENT OFFICIEL DES TRAVAUX DE PRÉPARATION DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2020

La salle de banquet de l’Oubangui hôte a servi de cadre au lancement des travaux d’élaboration du projet de loi de finances 2020, ce vendredi 19 juillet 2020. Cette cérémonie officielle était placée sous l’égide du ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra.

Toutes les institutions de la République et les ministères sectoriels ont pris part au lancement officiel de cette procédure budgétaire qui démarre aujourd’hui, et devra permettre l'élaboration du projet de loi de finances (PLF) pour 2020. La lettre circulaire N° 0385/ PM.19 du 09 juillet 2019 du Premier ministre, chef du gouvernement qui complète celle du 08 mai 2019 a permis de notifier aux institutions de la République et départements ministériels les projections du cadrage budgétaire pour chacune de ces entités.

 

Dans son discours de circonstance, le ministre Dondra s’est adressé aux participants en ces termes : « Chaque année, les travaux de l’élaboration du projet de loi de finances obéissent aux dispositions du décret n° 16.309 du 11 août 2016, fixant le cadre de préparation du projet de loi de finances en République centrafricaine. C’est dans ce contexte que vous, acteurs de premier rang, représentant les présidents des institutions de la Républiques et les chefs des départements des ministères sectoriels sont tenus, non seulement, au respect scrupuleux des dispositions de ce décret mais également de votre implication tout au long du processus et d’en rendre compte régulièrement à qui de droit ».

 

Il importe de rappeler que depuis sa prise de fonctions, le ministre des finances et du budget veille particulièrement sur le transfert du projet de loi de finances à l’Assemblée nationale dans le délai constitutionnel. Le processus d’élaboration du budget démarre toujours à temps pour permettre à tous les ministères sectoriels de définir leurs priorités budgétaires et de prendre part activement aux travaux d’élaboration du budget. Il n’existe pas de laisser pour compte, et il n’est pas des attributions du ministère des finances d’élaborer le budget des sectoriels, toutefois, ce département encadre ce travail conformément à la loi et à certaines exigences budgétaires.

 

Ci-dessous, la version anglaise
Below, is the English translation

 

THE MINISTER DONDRA PRESIDES OVER THE OFFICIAL LAUNCHING OF THE WORKS RELATED TO THE PREPARATION OF THE DRAFT OF THE APPROPRIATION LAW FOR 2020

 

The banquet room of the Oubangui hotel hosts the launching of the works pertaining to the elaboration of the draft of the opproriation law for the year 2020, this Friday July 19, 2020. This official ceremony was chaired by the minister of finance and budget Mr.Henri-Marie Dondra.

 

All the institutions of the Republic and the sectorial ministries participate in the official launching of the budgetary procedures which commence this day, and should enable formulating the draft of the finance law for 2020. The circular letter N° 0385/ PM.19 of 09 July 2019 from the Prime minister, of the government that completes that of May 08 2019 allows to notify the state’s institutions and the ministerial departments the estimates of the budgetary framework of each of the entities.

 

In his keynote remark delivered at the occasion, the minister Dondra talks to the participants in these terms : ‘’ each year, the works regarding the appropriation law formulation are carried out in the line with the provisions of the presidential order n° 16.309 of August 11, 2016 setting up the framework for the preparation of the draft of the finance law of the C.A.R. That is in this context that you, the leading actors , representatatives of the chairmen of the state’s institutions and other structures should not only , strictly respect the provisions of this order but equally your involvement alongwith the process and to report to whom it’s due’’. 


It’s worth recalling that since he took services, the minister of finance and budget keeps an eye especially on the submitting the draft of the finance law to the National assembly within the constitutionnal time limit. The process of the budget always starts in time in order to allow all the sectorial ministries to show their budget priorities and to actively participate in the elaboration of the budget. There is no forgotten entity , it’s not up to the finance ministry to formulate the budget of the other ministries , but this department just guides this process in accordance with the pertinent laws governing the matter