Communications

LE PNUD POURSUIT LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES CADRES DE L’ADMINISTRATION CENTRAFRICAINE SUR L'ÉLABORATION DU BUDGET PROGRAMME

Oct 01, 2019
LE PNUD POURSUIT LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES CADRES DE L’ADMINISTRATION CENTRAFRICAINE SUR L'ÉLABORATION DU BUDGET PROGRAMME

 

La salle de conférences de l’Oubangui hôtel a servi de cadre, ce mardi 1er octobre 2019, au lancement officiel de l’atelier de formation des cadres de l’administration publique sur le budget programme, organisé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Cette cérémonie a été présidée par la chargée de mission en matière de dépenses et politique budgétaire, représentant personnel du ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra en mission.

Cet atelier de formation se situe dans le cadre du processus progressif de passage du budget de moyen au budget de programme. Le PNUD, partenaire au développement de la RCA apporte sa contribution à l’amélioration de la mise en œuvre de ce budget programme par l’organisation des ateliers de formations à l’attention des ministères et institutions pilotes retenus. L’objectif de cet atelier est de familiariser les cadres concernés avec les concepts et la démarche du budget programme. Pendant deux jours les participants seront outillés en vue de rendre opérationnel le budget programme conformément aux directives du cadre harmonisé de gestion des finances publiques de la CEMAC.  

Il importe de rappeler que le budget-programme est un mode de présentation des crédits budgétaires consistant à regrouper les actions d'un même ministère par programme en rapprochant pour chacun d'eux les crédits de toutes natures et les résultats physiques ou financiers attendus, le tout étant complété par une projection indicative portant sur plusieurs années. C’est un budget  basé sur les résultats précis à atteindre au bout d'une période donnée. C'est encore un outil de gestion et de planification qui privilégie la performance. Il combine des actions prioritaires à réaliser sous des contraintes de ressources matérielles, financières et humaines, d’où la présence de M. Gervais Doungoupou coordonnateur du projet d’appui au renforcement des capacités en planification, stratégie et suivi des agendas internationaux du ministère de l’économie du plan, de la coopération et de M. Alexis Nguénéngafo à ce rendez-vous de haut niveau débattant des questions relatives aux transformations profondes à opérer dans l’élaboration et la gestion du budget de l’Etat.

Le gouvernement à travers le ministère des finances et du budget s’est résolument engagé dans cette réforme budgétaire afin d’accroitre l'utilisation efficace et équitable de toutes les ressources publiques dans le but de promouvoir la croissance, d'améliorer le niveau des revenus et par conséquent de réduire la pauvreté. Ne dit-on pas que « qui voyage loin, ménage sa monture » ?