Imprimer cette page

LANCEMENT OFFICIEL DES TRAVAUX DE LA 23e SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES BUREAUX DE LA CARTE ROSE PAR LE MINISTRE HENRI-MARIE DONDRA

Jan 23, 2020
LANCEMENT OFFICIEL DES TRAVAUX DE LA 23e SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES BUREAUX DE LA CARTE ROSE PAR LE MINISTRE HENRI-MARIE DONDRA

Le ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra a procédé, ce lundi 13 janvier, dans la salle de conférences de la CEMAC, au lancement des travaux de la 23e session ordinaire du conseil des bureaux de la carte rose. Ces travaux s’étalant sur cinq jours, permettront audit conseil de débattre du budget de l’institution et des actions prioritaires en vue de relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens.

Dans son discours de circonstance, l’argentier national a déclaré que cette session s’inscrit dans la droite ligne de la politique générale du gouvernement, faisant de l’intégration un puissant outil de libre circulation des personnes et des biens. En effet, la carte rose est un puissant outil et bien rodé pour soutenir et accompagner l’intégration sous régionale, notamment sur le triple plan de l’assistance aux victimes d’accidents de la circulation routière transfrontalière.

Pour madame Céline Essoué, présidente des bureaux de la carte rose, l’organisation de cette 23eme session à Bangui marquera sans nul doute le retour, dans un proche avenir, du Secrétariat Permanent dans la capitale Centrafricaine.

Il est expédient de rappeler que le protocole d’accord portant création de la carte rose avait été signé le 1er juillet 1996, à Libreville par les ministres des finances des Etats membres de la CEMAC. Le but est de mettre en place un instrument d’intégration sous régionale permettant aux utilisateurs des véhicules en déplacement dans les pays de la CEMAC d’être assurés contre les risques de responsabilité civile liés aux accidents de la circulation routière.