Communications

REFORME DES ENTREPRISES ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS: LANCEMENT DES TRAVAUX DE L’ATELIER SUR LES ENTREPRISES ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS PAR LE MINISTRE HENRI-MARIE DONDRA

Fév 07, 2020
REFORME DES ENTREPRISES ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS: LANCEMENT DES TRAVAUX DE L’ATELIER SUR LES ENTREPRISES ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS PAR LE MINISTRE HENRI-MARIE DONDRA

Le ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra a présidé, ce vendredi 31 janvier 2020 à l’hôtel Ledger Plaza, la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier relatif à la nouvelle loi portant organisation institutionnelle, juridique et financier applicable aux entreprises et établissements publics. Cette activité s’articule autour du thème « gouvernance des entreprises et établissements publics », a eu lieu en présence du représentant résident de la banque mondiale, Han Fraeters.

En effet, « s’agissant du secteur parapublic, et en vue de réaliser certaines de ses missions, l’Etat a créé des entreprises et établissements publics qui sont parties prenantes dans la mise en œuvre des politiques publiques sectorielles de l’Etat. Ces entités occupent une place prépondérante dans les secteurs clé de l’économie du pays, pour répondre aux besoins d’efficacité, de proximité et de spécialisation des activités », a déclaré l’argentier national dans son discours de circonstance.

Le suivi de ces entreprises et établissements publics, faut-il le souligner, représente un enjeu budgétaire majeur pour le gouvernement. Car, une gouvernance efficiente de ces entités permet de limiter l’exposition budgétaire et de maximiser ces recettes potentielles, une dimension très importante dans le contexte d’un pays avec une pression fiscale la plus faible de la sous-région. Ce suivi ne peut se faire que dans le cadre d’une profonde réforme.

Quant au représentant résident de la banque mondiale, il a félicité le gouvernement pour cette initiative qui vise à renforcer les capacités des cadres des entreprises et établissements publics sur la gouvernance.

Il importe de souligner que le secteur parapublic dans l’optique d’efficacité, s’appuie sur la tutelle technique confiée aux ministères sectoriels et la tutelle financière au ministère en charge des finances.